EBNG

Pouvez-vous aller au ciel bien que vous ayez le péché dans le cœur ?

Q : La majorité de ceux qui vont à l’église soutiennent qu’ils pourront aller au ciel parce qu’ils croient en Jésus, quand bien même ils ont le péché dans leur cœur. Ce genre de foi n’a aucune relation avec les Écritures. Quelle est donc la définition concrète de ce problème? 

                                   

R : (Pasteur Cho) : Ceci est la partie qui crée le plus de confusion et d’incompréhension dans le cœur des gens qui n’ont pas reçu le salut bien qu’ils vont à l’église .Jésus a accompli l’œuvre de nous sauver du péché. Cependant, bien qu’ils aient le péché dans leur cœur, ces gens pensent qu’ils croient en Jésus. Ceci est dû au fait qu’ils ont un problème dans leur foi en Jésus. En d’autre terme, ils ont mal interprété  le principe de la foi.

     Dans le cantique Pleurer ne me sauvera pas, écrit par R. Lowry, on peut voir apparaître les paroles ‘‘ Pleurer ne me sauvera pas ; accomplir des œuvres ne me sauvera pas ; Attendre ne me sauvera pas ; La Foi en Christ, elle, me sauvera ’’. Ceci signifie que pleurer, accomplir des œuvres, être bon et s’attendre à quelque chose ne provient pas de la foi. Cependant, la majorité des gens qui vont à l’église pensent qu’avoir du zèle pour Dieu et vivre correctement par la loi, c’est avoir la foi. Ainsi, parce qu’ils prennent ce qui n’est pas de la foi comme provenant de la foi, ils sont dans la position contraire à la foi et à la vérité.

        Par ailleurs, lorsque nous rencontrons les gens qui appartiennent à des sectes hérétiques, bien que leur doctrine est complètement fausse au regard de la Bible, ils soutiennent qu’ils détiennent  la foi véritable. Leurs cœurs sont donc hermétiquement fermés à la Parole, exactement comme les habitants de la cité de Jéricho. En outre, de nombreuses personnes qui prétendent avoir la foi orthodoxe pensent que la foi qu’elles pratiquent (qui s’est avérée erronée et incorrecte par rapport à la Bible) est la foi véritable. L’une des fausses croyances que les gens détiennent est : « Bien qu’on a le péché, on peut aller au ciel parce qu’on croit en Jésus.» Lorsque les gens disent croire en Jésus malgré qu’ils ont le péché dans leurs cœurs, est ce la foi véritable ?

     L’Apôtre Paul exhorte : « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous  vous-mêmes…. » (2 Corinthiens 13:5 ). La Bible est la mesure qui peut correctement régler la foi. C’est également le véritable standard qui peut guider la foi  sur son vrai chemin. Ainsi, parce que toutes les Paroles dans la Bible sont liées entre elles, elles guident dans le droit chemin celui qui les accepte et elles lui évitent de chanceler. En conséquence, pour voir si votre foi est authentique, vous devez l’examiner à la lumière de la Bible. Donc, si votre foi est incorrectement basée sur la Bible, vous serez rejetés et vous recevrez la damnation éternelle.

      Cependant, le problème est qu’il y a tellement de personnes qui essaient de démontrer leur foi en utilisant séparément certains passages de la Bible. Ils croient donc en leur foi comme étant  basée sur les Paroles de la Bible et n’abandonnent pas facilement cette foi contradictoire.

     Il y a une catégorie de personnes qui possèdent la foi qui stipule : « Je crois en Jésus, mais je suis pécheur.» Leur connaissance pour la plupart d’entre elles est basée sur la Parole qui dit …Il n’y a point de juste, Pas même un seul (Romains 3:10 ). Ils ont choisi ce verset comme la base de leur foi. Comme conséquence, ils ont fini par ignorer les paroles qui parlent de la Justice et qui sont mentionnées dans de nombreux passages de la Bible. En fait, ils ne s’en tiennent qu’aux Paroles qui les conviennent, plutôt que de vérifier la foi en se reflétant à la Bible en entier (comme un tout).

      De plus, certaines personnes font des commentaires du genre : « Crier seulement le nom Jésus est lui-même la foi et le salut. Pourquoi les remettre en question un par un ? ». Ce sont là, des gens qui croient en la Parole qui dit: « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » (Romains 10 :13) plutôt que de l’examiner en se basant sur cette autre Parole qui dit  « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le  royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père  qui est dans les cieux…. » (Matthieu 7:21)

Q : Considérer seulement un côté de la Bible signifierait-il qu’on possède une foi erronée ? 

R : Oui. La Bible s’explique par elle-même. Par conséquent, on doit examiner minutieusement les Paroles qui sont liées, le cœur de Dieu qui a prononcé cette Parole et le contexte des paroles précédentes et suivantes. Cela ne peut qu’être faux lorsqu’on essaie de vérifier sa foi en ne se basant que sur quelques versets pris séparément.

Avoir la foi en Jésus ne peut pas être prouvé par seulement quelques parties de la Bible. En examinant les Paroles dans le livre de Nombres, chapitre 21 (l’histoire de Moïse lorsqu’il a érigé le serpent d’airain dans le désert) et dans le livre d’Exodes, chapitre 12 (les israélites lorsqu’ils ont aspergés les deux poteaux et le linteau de la porte de leurs maisons avec le sang de l’agneau), on peut arriver à comprendre un tant soit peu ce qu’est la foi en Jésus.

Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le  Fils de l’homme soit élevé,

afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. (Jean 3:14-15 )

      Lorsque les israélites parlèrent contre Dieu, ils furent mordus par les serpents brulants et moïse pria pour eux. Néanmoins, plutôt que de les débarrasser des serpents brulants, Dieu les fit regarder le serpent de bronze. Normalement, Il devait extraire le poison ou chasser les serpents brûlants. Mais, la manière de Dieu fut différente. Ici, les serpents brulants représentent  le péché et le serpent d’airain représente Jésus. Une personne qui a été mordue par les serpents brûlants ne devait plus chercher à les éviter, mais lever les yeux et regarder le serpent d’airain. Ceci signifie que les gens qui ont déjà commis le péché doivent regarder à Jésus, plutôt que de s’efforcer pour ne pas commettre de péché.

   L’agneau de la pâque juive également représente Jésus Christ.

car Christ, notre Pâque, a été immolé.” (1 Corinthiens 5:7)

Tout comme le jugement de la pâque juive fut bloqué par le sang de l’agneau, le signe qui marque le jugement du péché ne peut qu’être le sang de Jésus Christ. Par conséquent, si quelqu’un soutient ‘‘ croire en Jésus (qui a mis fin au péché et au jugement)’’, mais que le péché demeure encore dans son cœur, il y a assurément problème. La foi véritable  en Christ, c’est être sans péché par l’œuvre que Jésus a accompli pour laver le péché.

Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. (Romains 10 :13)

Si vous examinez les Paroles avant et après le contexte de ce verset, elles ne disent pas que les gens qui crient simplement le nom de l’Eternel seront sauvés. Si vous examinez la Parole qui suit ce verset, elle dit qu’avant d’invoquer le nom de Jésus, la foi doit premièrement naître ; la foi vient de ce qu’on entend et la Parole vient d’un prédicateur. Avant de reconnaître Jésus, la foi doit naître ; avant la foi, on doit entendre ; avant d’entendre, un prédicateur doit venir.

Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en  confessant de la bouche qu’on parvient au salut (Romains 10:10)

     En posant les questions : « Votre cœur est-il devenu juste ? » ou « Etes-vous devenus sans péchés ? », la réponse pour l’avoir cru dans le cœur peut être connue. Si le cœur n’est pas arrivé à la justice, c’est que vous n’avez pas atteint le salut, quand bien même vous pouvez le confesser de votre bouche.

Q : Que pouvons-nous dire alors du standard de la foi véritable  et de la foi erronée ?

 

   R :… les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. (2 Timothée 3:15)

       La foi, c’est accepter ce qui est en Jésus Christ. S’établir soi-même un standard c’est être  pareil aux israélites qui ont fait des offrandes au veau d’or et qui y ont cru comme étant Dieu. L’Apôtre Paul dit à Timothée,  « Gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d’abord  dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j’en suis persuadé, habite aussi en toi. »  (2 Timothée 1:5).La foi ne provient pas de nous-mêmes, mais on y parvient en l’acceptant des hommes de Dieu qui ont la foi. Cette foi est la foi vivante.

      Le livre de Jacques dit : « Sans donner ce qui est nécessaire au corps et en parler uniquement est une foi erronée, une foi morte ». Ce genre de fait est clairement défini dans la lettre que Paul a écrit aux frères et sœurs de l’église de Thessalonique.

 

« Notre Evangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais  avec puissance,

avec l’Esprit Saint, et avec une pleine persuasion;… »  (1Thessaloniciens 1:5)

    La foi véritable est la foi qui est suivie de puissance et de la Parole. C’est une fausse foi si le cœur n’a pas encore cru, bien que la parole délivrée soit vraie. « Si vous croyez en Jésus, le péché est pardonné. Parce que je crois en Jésus, mes péchés sont pardonnés. »Il se peut que vous disiez ces paroles, mais si vous continuez de penser dans votre cœur : « J’ai encore le péché », ce que vous avez dit n’est juste qu’une parole. En d’autres termes, c’est une foi morte. Par conséquent, quand bien même vous participez aux cultes les Dimanches, quand bien même vous payez vos Dimes, quand bien même vous servez et aider les autres, si vous avez le péché dans le cœur, cela signifie que vous ne croyez pas en Jésus. La foi est toujours suivie d’un événement. Si donc une personne croit en Jésus, c’est qu’à un moment précis, son cœur a été libéré du péché et elle est devenue juste parfaite. Certaines personnes professent : « Jésus a purifié le péché originel, mais le péché que nous commettons doit être confessé chaque jour » Ceci également est une foi incomplète.

 

Q : Comment peut-on alors gagner la foi véritable  en Jésus ?

 

R : On peut gagner la foi par l’acceptation de la Parole qui dit que Jésus Christ a purifié tous nos péchés. Dans de nombreux passages des Ecritures, Il est fait mention de la rédemption de Jésus.

 

Car l’âme de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel,  afin qu’il servît d’expiation

pour vos âmes, car c’est par l’âme que le  sang fait l’expiation. (Lévitique 17:11)

 

Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis  pour toujours à la droite de Dieu

(Hébreux 10:12)

      Certaines personnes croient qu’en récitant la prière de repentance, le péché est purifié. Mais, cela n’est pas exact au regard de la Bible. Le salaire du péché est la mort et par la mort, on rachète la vie. Cependant, la vie est dans le sang. C’est pourquoi, seul le sang peut racheter le péché.

Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion  de sang il n’y a pas de pardon. (Hébreux 9:22)

Ainsi, à l’époque de l’Ancien Testament, le péché était purifié à travers les offrandes pour le péché, avec le sang d’agneau et de chèvre. Mais, ceci était une offrande imparfaite dont le processus était  répété et ce n’était que l’image de la rédemption éternelle accomplie plus tard par Christ. Après avoir porté tous nos péchés et versé Son sang sur la croix pour nos péchés, après avoir accompli la rémission du péché, Jésus déclara à la fin, …Tout est accompli. … (Jean 19:30), et il rendit l’âme. Après cela, Dieu nous a promulgué une alliance nouvelle.

Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés,

il n’y a plus d’offrande pour le  péché  (Hébreux 10:17-18)

    Ceux qui ont foi en cette alliance ne peuvent pas demeurer avec le péché. Cependant, si le péché demeure encore dans leur cœur, c’est que la Parole de Jésus qui nous dit que tous les péchés ont été pardonnés n’a pas été gravée dans leur cœur. Dans un cœur, avoir le péché et avoir été complètement purifié du péché ne peuvent demeurer ensemble. Si vous avez le péché dans votre cœur, cela signifie que vous ne croyez pas en Jésus ; parce que  si vous croyez en Jésus, vous ne devriez donc pas avoir le péché.

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ

(Romains 8:1 )

Comme le dit cette Parole, il n’y a plus de condamnation du péché pour les gens de foi, ceux qui sont vraiment en Christ. Ceci veut clairement dire que la condamnation se trouve hors de Christ.

     Le point de départ de la foi prend racine à partir de ‘‘ la libération totale du péché ’’.A ce moment, l’intonation du cantique suivant peut provenir du plus profond du cœur :

Jour de joie, jour de joie,

Lorsque Jésus a effacé mes péchés.

Par conséquent, une personne qui a été sauvée de la condamnation et qui est devenue juste en acceptant  la rédemption éternelle accomplie par Jésus-Christ peut recevoir la foi en Christ.

Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées;  Qu’il retourne à l’Eternel …

(Esaïe 55:7 )

Dieu veut que l’homme d’iniquité, qui n’a pas accepté la justice dans son cœur abandonne ses pensées, sa foi erronée et sorte à la rencontre de Sa Parole. Dès cet instant, Dieu, par Jésus Christ vous accordera la foi dans une rémission parfaite du péché.

 

AMEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *